Comment réduire la pression marketing sur vos contacts ou comment mieux communiquer ?

 

La pression marketing se mesure à la quantité de messages à caractère publicitaire envoyé au même prospect ou client dans le but de le pousser à l’achat ou la consommation. Or, l’image perçue peut-être différente de l’image souhaitée et si vous avez l’impression de communiquer de manière raisonnable auprès de vos contacts, leur ressenti peut-être tout autre. Pour limiter le risque de saturation et le sentiment d’intrusion qui conduiraient les destinataires de vos campagnes à réagir de manière négative à vos stimuli marketing, il existe certains dispositifs à mettre en place.

 
 
 

Le ressenti client en premier

 

La réception de vos diverses sollicitations marketing (emailing, mailing courrier, SMS publicitaire…), peut provoquer toutes sortes d’émotions chez vos clients qu’il est indispensable de prendre en considération pour optimiser votre approche marketing. Voici une liste non exhaustive du ressenti négatif qui peut ressortir de vos campagnes et comment les éviter :

 
 

C’est incontrôlable !

 

Il n’y a rien de plus agaçant pour vos destinataires que de recevoir des publicités sans mention de désabonnement apparente. Se retirer des listes de diffusion est un droit absolu qu’on vos destinataires et que vous devez respecter, sous peine de vous exposer à de lourdes sanctions, en cas de plaintes.

 
 

Ce n’est pas pour moi !

 

Pour être sûr d’envoyer le bon message à la bonne personne, utilisez les techniques de scoring et de segmentation pour définir les profils types de chaque client. Ces outils permettent de leur envoyer des communications ultra-personnalisées qui répondent parfaitement à leur besoin. En effet, si votre client Marc X. est enregistré dans votre base de données comme un grand sportif, célibataire et adepte de la course à des pieds, il est plus judicieux de lui envoyer des promotions sur la nouvelle collection de « running shoes » que de soutiens gorges.

 
 

C’est dérangeant et trop fréquent !

 

Certaines communications peuvent être adressées au même destinataire, dans le cadre de son parcours utilisateur ou client : message promotionnel + relance d’abandon de panier + confirmation d’achat + confirmation d’expédition, etc. Afin d’éviter une saturation face à la masse de messages reçus, même dans le cadre de la relation client, veillez à respecter des heures et fréquences d’envoi raisonnables. Grâce aux outils de marketing prédictif, vous avez également la possibilité de pondérer le nombre et le type de communications envoyées en fonction du comportement client.

 
 

C’est intrusif !

 

Pour limiter le sentiment d’intrusion face aux sollicitations marketing, il est primordial de respecter la dimension opt-in des numéros de téléphones (pour les campagnes SMS et de messages vocaux sur mobiles) et sur les adresses emails. La donnée opt-in est obtenue par le consentement du destinataire pour recevoir des emails publicitaires de la part d’un annonceur. Aujourd’hui, la plupart utilisent même la technique du double opt-in qui consiste à vérifier le caractère opt-in d’une donnée lors de sa collecte.

 
 
 

Quels sont les risques d’une pression marketing trop forte ?

 
 

Une baisse d’engagement

 

En plus de voir vos contacts ne plus réagir à vos sollicitations, les classant dans la catégorie des contacts inactifs à réanimer, vous risquez de voir augmenter le nombre de demandes de désabonnements. Mettez les contacts dormants de votre base de données de côté et n’hésitez pas à leur adresser des communications ciblées pour relancer leur intérêt envers votre marque.

 
 
 
Télécharger_livre_blanc_email_gratuit
 
 
 

Votre nom de domaine blacklisté par les FAI

 

Les blacklist (ou listes noires) sont des bases de données d’adresses IP répertoriées comme génératrices de beaucoup de spam par les principaux FAI (Fournisseurs d’Accès Internet). Si de nombreux destinataires vos identifient vos messages comme étant du spam, Les FAI le remarqueront et finiront par vous inscrire comme tels. Conséquence : une grande partie de vos messages risquent d’être rejetés par les messageries lors de vos tentatives d’envoi.

 
 
 
 
 
 
 

Pour toute information complémentaire sur la délivrabilité, contactez directement votre interlocuteur commercial, appelez le +33(0)1 83 77 59 00 ou écrivez-nous à info@netmessage.com

 
 

Publié par Arielle Ntsondé

Responsable Marketing et Communication

  • 0 Commentaires